google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

13 Mai 1968 : Baye Niasse bravait l’interdiction de la prière du vendredi du président Senghor (vidéo)

Cet événement restera gravé dans les annales de l’histoire. En mai 1968, l’Etat du Sénégal, à sa tête le premier président Léopold Sédar Senghor,  avait décrété l’Etat d’urgence du fait de la grève estudiantine.

Un commissaire de police envoya un inspecteur chez Cheikh Ibrahima Niasse à Médina Baye pour lui faire part de l’interdiction de la prière  le vendredi 13 mai 1968.

Pa Momath Thiam, chambellan  de Baye (1954 à 1975), retrace les faits…
https://youtu.be/36-fVLl1muw

La réponse de Baye Niasse fut catégorique : « Je vais prier s’il plait à Dieu. » Et il l’a fait. Mieux, Cheikh Ibrahima Niasse avait même fait une déclaration, mettant en garde le président Léopold Sedar Senghor.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.