l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

PASTEF SUR LES MANIFESTANTS ARRÊTÉS

PUBLICITE

“Tous ces jeunes n’ont enfreint aucune loi et certains d’entre eux ont fait l’objet d’actes de torture…”

“Venus témoigner leur soutien au président Ousmane Sonko devant son domicile, le lundi 8 février, beaucoup de jeunes ont été interpellés et dix-neuf (19 +X) d’entre eux sont présentement placés sous mandat de dépôt.
Les faits qui leur sont reprochés, et qu’ils n’ont pas reconnus, sont : association de malfaiteurs, organisation d’un mouvement insurrectionnel, incendie criminel et dégradation de biens appartenant à l’État et violence à agents de la police publique dans l’exercice de leur fonction. Ils seront déférés à la prison du cap Manuel.


Pastef réitère son soutien à ces jeunes et a, par ce fait, commis des avocats depuis le début de leur détention. Ces derniers continueront à suivre la situation jusqu’à la levée des charges et leur libération totale.
A Bignona également 8 personnes interpellées alors qu’elles manifestaient leur soutien au Président Ousmane Sonko, sont toujours en détention.
Tous ces jeunes n’ont enfreint aucune loi et certains d’entre eux ont fait l’objet d’actes de torture graves et dégradants. Pastef exige leur libération immédiate et sans condition.
Pastef se réserve le droit de saisir tous les moyens légaux à sa disposition pour faire face à toute tentative d’intimidation ou de musellement.

Liste des jeunes en pièce jointe”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.