google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

3e candidature Macky : « Conseil constitutionnel amou fi wall », Pr Mamadou Mbodj

Pr Mamadou Mbodj, membre de la plateforme Jamma Gen 3e mandat », s’insurge contre les théoriciens de la 3e candidature du Président Macky Sall. alors que les Sénégalais, à travers la constitution, ont fini de verrouiller le système à deux mandats pour tout Président. 

Que Mbaye Ndiaye, directeur des structures de l’Apr et autres ministres, qui ont « une interprétation tendancieuse », se le tiennent pour dit : la loi (article 27) fait référence à la volonté général du peuple sénégalais qui a limité à deux mandats tout président du Sénégal.

« On ne parle pas de la durée du mandat, mais plutôt du nombre de mandats, c’est l’esprit de la loi. La loi a un contexte et un esprit avant d’être lettre. Donc, ceux qui parlent de l’arbitrage du Conseil constitutionnel,  qui a fini de légiférer sur la question, peuvent déchanter, a expliqué Pr Mamadou Mbodj, qui s’exprimait lundi sur la rfm.

Selon lui, on a la peur au ventre, et mieux vaut prévenir que guérir, raison pour laquelle une lettre avait été adressée au Président Macky Sall pour refréner ses ardeurs concernant une 3e candidature, car « c’est une demande sociale ».

A en croire l’ancien dirigeant du mouvement M23, Macky Sall n’a pas tiré les leçons de 2012, surtout avec les travaux de la Cnri, parce que le pouvoir rend fou.

Pr Mbodj a aussi rappelé que Jamm ma Gen 3e mandat n’est pas dans une logique de confrontation, mais de paix. « Parce que, là où le 3e mandat est agité, il y a perte en vies humaines. Et nous voulons zéro mort, zéro blessé, zéro dégât, pour que, opposition et pouvoir évacuent  de leur esprit cette logique de confrontation. Celui qui rame à contre-courant de la volonté des Sénégalais est un hypocrite ».

Ecoutez :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.