google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

Affaire Birame Souleye Diop: Les députés de YAW demandent la suspension des poursuites

Les parlementaires du groupe Yewwi Askan wi ont demandé à l’Assemblée nationale de “requérir la suspension des poursuites et de la détention du Président Birame Souleye Diop” au nom de l’article 61 de la Constitution. A travers un communiqué, les députés de l’opposition considèrent que la mise en détention du maire de Thiès nord constitue une violation “outrageuse de l’article 61 de la Constitution et le Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale qui assurent au député une immunité parlementaire”. “L’article 61 de la Constitution dispose notamment que « le membre de l’Assemblée nationale ne peut, hors session, être arrêté qu’avec l’autorisation de l’Assemblée, sauf en cas de crime ou délit flagrant, tel que prévu par l’alinéa précédent ou de condamnation pénale définitive. La poursuite d’un membre de l’Assemblée nationale ou sa détention du fait de cette poursuite est suspendue si l’Assemblée le requiert » poursuit le communiqué.

Les députés de Yewwi Askan wi affichent leur incompréhension face à  “l’ouverture d’une information judiciaire sans l’autorisation de l’Assemblée nationale” et parle de discrimination. “Ce traitement judiciaire discriminatoire à l’encontre des seuls opposants semble se banaliser. Cette forfaiture commise contre le président du premier groupe de l’opposition parlementaire vient s’ajouter à la longue liste des arrestations et détentions arbitraires de députés de cette 14e législature tous de Yewwi Askan Wi (Massata Samb, Mamadou Niang, Guy Marius Sagna, Cheikh Thioro Mbacké, Alphonse Mané Sambou, Bakary Diédhiou, Samba Dang, Birame Souleye Diop déjà le 31 mai 2023).”

Les députés du groupe parlementaire Yewwi Askan wi “exigent la libération immédiate du Président Birame Souleye Diop, car ce dernier en tant que député maire présente toutes les garanties de représentation”.

Pour rappel, le président du groupe parlementaire Yewwi Askan wi a été envoyé en prison ce 11 juillet après son audition devant le juge. Birame Souleye Diop est inculpé pour actes de nature à compromettre la paix publique et offense au Chef de l’Etat. Le député avait tenu des propos polémiques contre le président Macky Sall et son homologue Alassane Ouattara durant une conférence de presse de la coalition Yewwi Askan wi le 4 juillet dernier.  “Évitez de manger chez lui (Macky Sall) ou de boire son eau, car il est capable de vous empoisonner et de le faire à la Ouattara”, avait-il déclaré, avant de présenter ses excuses le lendemain.