google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Affaire Mansour Faye – Amadou Ba : Bougane révèle enfin les détails du scandale présumé des 98 milliards

Selon Bougane Guèye Dany, dirigeant de Gueum Sa Bopp, il est impératif que l’État du Sénégal fournisse des clarifications sur les 98 milliards de francs CFA empruntés dans le cadre d’un plan spécial de développement pour la période 2023-2027. Bougane Guèye Dany affirme que cette affaire est enveloppée de mystère.

« Le 6 janvier, le président Macky Sall a signé une lettre de garantie permettant d’emprunter 98 milliards. La procédure d’emprunt s’est jusque-là bien passée », révèle Bougane Gueye Dany. Cependant, le dirigeant du groupe Dmedia a été surpris de constater que « l’argent récolté a été versé dans un compte privé en toute illégalité ». En outre, Bougane Guèye Dany précise que « l’argent a été confié à la société ASGC Sénégal qui, pourtant, faisait partie des démarcheurs ».

En sus, Bougane Gueye déclare que « les 98 milliards ont été logés sous forme de dépôt à terme, au niveau de FBN Banque, dans un compte avec comme n°0100221500000160 et que les intérêts sont versés dans le compte n°0100220600000019-86. C’est un proche de Mansour Faye qui est le signataire du dernier compte ».

D’après le dirigeant de Gueum Sa Bopp, toutes ces actions auraient été réalisées sans le consentement du ministère des Finances. « Le contrat de marché et celui de crédit n’ont toujours pas été approuvés par le ministère des Finances », continue l’homme d’affaires. Le PDG de Dmedia a demandé à l’État du Sénégal de fournir des explications sur ce qu’il considère comme une situation confuse.

« Au mois de juin, un autre virement de 400 milliards sera fait dans le cadre du même projet. Il urge que l’État du Sénégal éclaire la lanterne des Sénégalais sur ce premier virement d’abord », ajoute-t-il. Le leader de Gueum Sa Bopp a réaffirmé avec insistance et déclaré qu’il était prêt à aller en prison. « Adjiibou Soumaré a été convoqué pour bien moins que ça. Donc, ma valise pour la prison est déjà prête », avoue-t-il.

Cependant, Bougane Guèye Dany a décidé de ne pas entamer de poursuites judiciaires, estimant que cela serait une « perte de temps » en raison de l’impunité supposée de Mansour Faye. Le chef de Dmedia a également exprimé sa désapprobation quant à la politisation de l’espace judiciaire, qu’il considère comme une manifestation de la peur du gouvernement en place. Le leader de Gueum Sa Bopp a également appelé l’opposition à transcender les différences et à se rassembler pour lutter contre l’instauration d’un troisième mandat présidentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.