google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Affaire procuration concernant Mimi Touré : Moustapha Ndiaye lève les doutes et apporte des éclaircissements

Moustapha Ndiaye, leader des jeunesses Mackystes lève les doutes et apporte des éclaircissements concernant l’affaire de procuration concernant Aminata Touré.

Pour un oui ou pour un non, les gens de l’opposition sont prêts à faire croire du n’importe quoi aux Sénégalais. L’affaire de la procuration pour le vote du bureau de l’Assemblée nationale doit être tirée au clair », réagit Mamadou Moustapha Ndiaye président du collectif des jeunesses Mackystes.

Mamadou Moustapha Ndiaye estime qu’: « il est important d’abord que les gens sachent c’est quoi une procuration avant de tirer des conclusions hâtives et avant de faire l’amalgame. Il faut comprendre qu’elle est un acte délivré pour une personne dont on a confiance pour qu’elle vote pour vous. C’est aussi simple que ça. Et donc si Mme Mimi Touré a délivré une procuration de vote au nom de Farba Ngom pour le compte de Benno Bokk Yakaar (BBY) depuis hier, il n’y a donc pas de raison que ce dernier ne vote pas pour elle ».

Poursuivant son propos, Moustapha Ndiaye tient à dire ceci: « Par contre, si l’ancien PM change d’avis, elle doit justement le notifier par un acte au Président de l’Assemblée nationale pour annuler sa procuration. Sans quoi, l’actuelle procuration ne peut être atteinte de caducité tant qu’il n’y a pas renoncement notifié ».

Mais il se trouve que le Président de l’AN n’a pas reçu d’acte annulant la procuration, Farba Ngom est tenu, et là c’est un droit et un devoir, de voter pour Mimi, à son nom. Il faut que cela soit clair pour tous, opposition comme citoyen lambda.

Donc en l’espèce c’est Mimi seulement qui peut annuler sa procuration de vote par un autre acte adressé au Président Amadou Mame Diop et le problème est réglé aussitôt », conclut le président du collectif des jeunes de la grande majorité présidentielle (CJGMP), par ailleurs, président des jeunes de la coalition Manko Wattu Sénégal (MWS),

Mamadou Moustapha Ndiaye, « on ne voit pas comment Mimi le ferait. Parce qu’elle a fait savoir hier qu’elle reste toujours député de la coalition BBY. Donc cette affaire de procuration est définitivement close ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.