google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

Agissements inacceptables d’Aissatou Diop Fall : Le CORED dénonce et exprime sa désolation

Le Conseil pour l’Observation des Règles d’Éthique et de Déontologie dans les médias (CORED) a exprimé sa désolation face à une vidéo devenue virale sur la chaîne YouTube PublicSN TV, où Aïssatou Diop Fall, journaliste et responsable de cette chaîne, reconnaît se livrer à des pratiques contraires aux normes éthiques et déontologiques de la profession.

Le CORED dénonce avec vigueur ces agissements d’Aïssatou Diop Fall, jugés inacceptables, tant pour une journaliste que pour une responsable de média. Ces comportements, qualifiés d’indignes, nuisent à la réputation de la profession journalistique et, plus largement, à celle des entreprises de presse et de leurs acteurs.

Le conseil rappelle l’article 19 du Code de la presse qui stipule : « Le journaliste et le technicien des médias ne doivent accepter aucun avantage, ni aucune promesse susceptibles de compromettre leur indépendance professionnelle ou l’expression de leur propre opinion. »

En réponse à cette affaire, le CORED s’est autosaisi et prévoit de transmettre le dossier à son Tribunal des pairs, qui se chargera d’examiner le cas d’Aïssatou Diop Fall et de formuler un avis.

Pour Rappel, Aïssatou Diop Fall dans un article précédemment publié sur Senego, il expliquait les méthodes qu’elle utilisait pour obtenir de l’argent aux autorités publiques afin de gérer ses difficultés financières, notamment sous la présidence de Macky Sall. Elle a particulièrement cité ses interactions avec Moustapha Ba, ex-ministre des Finances et du Budget : « Personnellement, je déplore l’absence de Moustapha Ba, car je fonctionne de manière intelligente. Je suis civilisée. Par exemple, si je vois Moustapha Ba évoquer des chiffres importants, sans en connaître la teneur, je demande immédiatement à un jeune de capturer ces chiffres et de me les envoyer. Je les transfère ensuite calmement à Moustapha Ba avec une émoticône applaudissant, pour lui signifier qu’il est le plus fort. Il me rappelle alors pour me demander pourquoi je lui envoie cela, et je réponds que c’est parce qu’il est le meilleur et que sans lui, le ministère des Finances ne serait rien, » avait-t-elle détaillé.