google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Alfred Gomis parle de sa situation en club : « Je ne m’attendais pas à passer de tout à rien … »

Il était le gardien numéro 1 des Rennais. Aujourd’hui, Alfred Gomis peine à retrouver les pelouses françaises ne faisant pas partie du projet sportif du stade rennais. Le gardien est revenu sur cette situation délicate tout en ouvrant la porte sur son avenir.

Alfred Gomis vit des moments difficiles à Rennes qu’il a rejoint en septembre 2020. Ses matchs en Ligue des Champions, League Conference, Coupe de France doivent lui sembler lointains alors que c’est dans un passé récent que le gardien a brillé sous les couleurs de Rennes. Cette saison, il compte un seul match (10 minutes jouées puis exclu) avec la réserve en National 2. Son dernier match avec l’équipe A remonte au 21 mai 2022 en Ligue 1. Il faut souligner que depuis sa fracture au doigt en mars passé, Gomis a perdu sa place de gardien numéro 1. Entre-temps, le club s’est renforcé et a relégué son ancien joyau à la 4e place derrière Mandanda (recruté en 2022), Alemdar (recruté en 2021) et Salin (un vétéran de 36 ans qui est dans l’équipe depuis 2019).

Dans un entretien avec Gazetta, il en parle. “La situation ne s’explique pas. Le club a pris cette décision et en tant que joueur je l’accepte. Je ne joue pas la victime, mais j’avoue que je ne m’attendais pas à passer de tout à rien. Je ne fais plus partie du projet du club ».

Meme si le sélectionneur Aliou Cissé lui a renouvelé sa confiance en le convoquant pour la Coupe du Monde Qatar 2022, Alfred Gomis est toujours à la porte. Alors que son contrat prendra fin en juin 2025, le champion d’Afrique et mondialiste en 2022 ne manque pas de prétendants. L’ancien joueur de Torino, Salernitana ou encore Spal pourrait faire son retour en Italie où des clubs sont à la recherche de gardien de but et auraient coché le nom de Gomis. Ce dernier est partant. « Rennes m’a exclu et je ne sais pas pourquoi. Je suis sur le marché. Retourner en Italie ? Je ne me fixe aucune limite » fait-il savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.