google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Bombardier avertit Sa Thiès : « Il vivra le combat le plus difficile de sa carrière si… »

Présentement en France où il soigne sa blessure après son combat contre Tapha Tine, le 12 février passé, Bombardier se sent bien et est sur le point de rentrer au pays. Mais, avant son retour, le B52 a fait une déclaration depuis Paris. Il se dit prêt à croiser Sa Thiès. Et le menace d’ores et déjà.

La complicité entre Bombardier et Sa Thiès est saluée sur les ré- seaux sociaux. À travers leurs déclarations, par presse interposée, les deux pugilistes ne manquent jamais de se caresser dans le sens des poils. Malgré les jolis mots, les deux lutteurs veulent plus que jamais se frotter dans l’arène. Après sa victoire devant Reug Reug, Sa Thiès avait défié le BG2.

Ce dernier a répondu et se dit prêt à relever le défi. « Deux promoteurs m’ont appelé pour un combat contre Sa Thiès. C’est le moment de donner la chance aux jeunes pour qu’ils accèdent au sommet. J’ai affronté tous les ténors, maintenant, je veux deux jeunes avant de partir à la retraite. Je ne donne pas la chance à Sa Thiès pour lui faciliter la tâche. Si le combat est ficelé, il vivra le duel le plus difficile de sa carrière. Je me vois en lui lorsque j’étais jeune. Il est hargneux, il est courageux, il est technique et j’aime cela. Nous allons nous bagarrer si le combat est monté », a réagi le Mbourois dans un Live Instagram de Lutte TV.

Bien qu’ils ne soient de vrais amis qui se fréquentent, Bombardier reconnaît que Sa Thiès et lui s’apprécient mutuellement. « Ma relation avec Sa Thiès ? Pourtant, nous ne nous sommes pas souvent rencontrés. Cependant, on a partagé un voyage durant lequel je l’ai « malmené ». Et cela est resté dans son esprit. C’est un champion, mais il a aussi une bonne communication. J’ai opté de l’affronter avant de prendre ma retraite. Les gens pensent que nous sommes des amis, que nous discutons souvent au téléphone, ce n’est pas le cas. Il me considère comme son grand frère, je le vois comme mon petit frère. Mais, après tout, nous sommes des adversaires et nous devons nous croiser», a précisé le double Roi des arènes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.