google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Coronavirus : La grande reculade de l’ONU sur ses prévisions catastrophiques en Afrique

Alors que l’ONU, l’OMS et d’autres organisations et personnalités prévoyaient des morts par millions en Afrique, dus au Coronavirus, le secrétaire général des Nations Unies revient sur la question et indique que le continent pourraient, en effet, être épargné par l’épidémie, rapporte Al Jazeera.

Le nombre relativement faible de cas confirmés de coronavirus en Afrique a « fait naître l’espoir que les pays africains pourraient être épargnés du pire de la pandémie », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres. Il a également félicité les Etats d’Afrique pour avoir pris les mesures de prévention très tôt, afin de limiter la propagation de la maladie. Plus de 2 900 individus sont morts du coronavirus à travers l’Afrique. Selon un récent rapport de l’ONU, le virus est présent dans tous les pays africains, la plupart enregistrant moins de 1 000 cas.

Cependant, le patron de l’ONU avertit sur une autre menace, qui pourrait toucher plus d’un million de personnes. « La pandémie menace le progrès africain. Elle aggravera les inégalités de longue date et aggravera la faim, la malnutrition et la vulnérabilité aux maladies », a déclaré António Guterres. Étant donné que la pandémie est encore à ses «premiers jours» en Afrique, António Guterres a souligné que «les perturbations pourraient s’intensifier rapidement». « Les pays africains devraient également avoir un accès rapide, égal et abordable à tout vaccin et traitement éventuel, qui doivent être considérés comme des biens publics mondiaux », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.