google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Diourbel, son forage en panne depuis septembre : Gade Escale crie sa soif et interpelle l’Etat

Le forage de Gade Escale, chef-lieu de la commune du même nom, est tombé en panne depuis le mois de septembre. Lasses des promesses non tenues de l’opérateur Aquatech de régler définitivement le problème, les populations ont battu le macadam, jeudi et interpellé les hautes autorités sur l’urgence de trouver une solution à cette équation.Rapporte Direct28.com ;


Vêtus de rouge et criant à tue-tête «ndokh laniou beugg» (nous voulons de l’eau), les habitants de la localité de Gade Escale ont manifesté leur colère, jeudi, contre la pénurie d’eau. En effet, depuis le mois de septembre, le liquide précieux ne coule plus des robinets du forage qui est tombé en panne.

Le président du Conseil communal de la jeunesse ne mâche pas ses mots devant ce qu’il qualifie, d’«indifférence» des pouvoirs publics. «L’office des forages ruraux n’a rien fait depuis le 15 septembre 2022 que ce forage est tombé en panne. La seule explication que le directeur technique de cette structure nous donne, c’est qu’ils vont s’atteler à résoudre le problème. Ce forage polarise huit villages et hameaux.

C’est environ 3000 personnes qui s’y ravitaillent. La maternité est dépourvue d’eau. La conséquence c’est que la sage-femme est obligée d’évacuer les femmes en couches vers Diourbel. La malnutrition a augmenté. Nous interpellons le chef de l’Etat pour qu’ils nous aide à solutionner ce problème. Où est cette équité territoriale tant vantée et chantée ?», se demande Adama Fall.

La réaction de Aquatech
Du côté de Aquatech, le directeur général Ansou Niabaly, réagit : «Le forage est à l’arrêt depuis plus de quatre mois. C’est un problème de régénération. La panne a été détectée. Lorsque nous nous sommes rendus sur place, nous avons fait la levée.

On pensait que c’était un problème de pompe mais malheureusement, c’était plus grave qu’un problème de pompe. C’était la nappe elle-même qui avait un peu fui et le forage était à sec».

L’opérateur de distribution d’eau dans le monde rural, annonce «une solution alternative qui est à l’étude actuellement», en procédant à l’interconnexion avec le forage de Keur Ngalgou afin de pouvoir soulager les populations.

«D’ici, quinze jours voire un mois, cette interconnexion se fera. Il y aura un nouveau forage et sa réalisation qui sera faite par l’Ofor (Office des forages ruraux), est prévue dans le budget de cette année. Depuis lors, pour alléger le manque d’eau, on procède à une distribution gratuite de l’eau avec un système de citernes», a dit M. Niabaly.

A noter que Gade escale est située dans l’arrondissement de Ndindy. Ce village communément appelé Gade Takh, était un ancien comptoir commercial où se pratiquait des échanges commerciaux. Avec la sécheresse des années 1970, la localité a perdu son lustre d’antan. Les commerçants, surtout libanais, qui tenaient leurs activités dans cette bourgade, ont fini par quitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.