google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

Elimination de SONKO à la présidentielle: El Malick Ndiaye crache ses vérités

Le secrétaire national à la communication de l’ex-Pastef, El Malick Ndiaye, est entré dans une colère noire en raison de l’élimination de leur leader de la course à la présidentielle de 2024 par le Conseil constitutionnel.
.
« Choisir un dossier de diffamation (imaginaire), entre deux acteurs politiques, pour éliminer le président Ousmane Sonko, s’inscrit dans votre ferme volonté de tourner le dos au vaillant peuple sénégalais. l’histoire vous jugera », peste El Malick Ndiaye.

Pour ce dernier, « l’histoire retiendra qu’en 2024, dans un pays qui fut une vitrine démocratique, sept magistrats ont confisqué la volonté populaire en écartant le chef de l’opposition, candidat favori de la course présidentielle pour un simple lapsus : avoir dit IGE à la place de IGF, car personne ne nie l’existence du rapport. Un motif aussi léger… Une condamnation à six mois avec sursis pour un lapsus ».

Il exige, par ailleurs, la libération de Diomaye Faye. « Maintenant, pour l’égalité des chances entre candidats, le président Bassirou Diomaye Faye, candidat de l’opposition véritable et de la rupture, doit être immédiatement libéré. Diomaye mooy Sonko ! », clame El Malick Ndiaye.