google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

En voulant trop jouer avec le feu, il a fini par se brûler ( Par Bacary Seck )

Le droit est dit…. Seulement, nous sommes perplexes. Une condamnation  de deux mois avec sursis et une amende de 200 millions en guise de dommages et intérêts pourraient-elles laver l’honneur d’un citoyen?

Beaucoup parlent d’un procès politico-judiciaire. Mais réfléchissons un peu… Si l’un d’entre nous avait été accusé par un quelconque individu de détournement de fonds, il aurait voulu que son honneur soit lavé. Eh bien, c’est ce qui est arrivé aujourd’hui. Ne soyons pas aveuglés par nos passions et soyons raisonnables quand même. Nul ne peut détenir des preuves et refuser de les brandir, a moins que cela ne soit de la poudre de Perlimpinpin. L’accusateur n’avait aucune preuve de ses allégations, certainement aveuglé par les caméras braquées sur lui et par les micros devant lui. Il a parlé, beaucoup parlé au point de dire des sottises qui viennent de le condamner.

Sonko a usé de beaucoup de subterfuges, de manipulations pour éviter le procès, allant même jusqu’à endoctriner certains cerveaux. Insultes, menaces, saccages, vols, détérioration de biens publics, preudo-maladie, pseudo-hospitalisation, pseudo-empoisonnement, et que sais-je encore…. Des gens y ont beaucoup perdu, biens comme vies, le Sénégal en a beaucoup perdu avec les casses opérées sur les bus et autres édifices publics comme privés; les enfants ont perdu des heures de cours et beaucoup de citoyens des heures de boulot.

Prendre en otage le Sénégal à cause de mensonges délibérés relève de l’ignominie pastéfienne. Feindre et jouer de la comédie sontt les seuls verbes qu’ils savent conjuguer. Nous avons tous vu la légèreté avec laquelle il a voulu montrer qu’il était victime d’empoisonnement. Nous avons aussi vu comment il s’est aspergé lui même de ce liquide, a enlevé ses chaussures avant de sortir de son véhicule pour tousser, pleurer… afin de s’attirer la compassion des Sénégalais ( tout le monde sait que le Sénégalais est très compatissant et Sonko a voulu jouer sur cela).

Aujourd’hui, Ousmane Sonko paie ses erreurs enfantines ( oui ce sont des erreurs de débutant) par cette condamnation qu’il aurait pu éviter s’il l’avait fermée un tout petit peu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.