google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

Fandène : Accusé dans une affaire de litige foncier, le maire Augustin Tine s’explique

Le docteur Augustin Tine, maire de Fandène, a été accusé dans un litige foncier dans sa commune. Selon les membres du collectif Sama Terrain, son prédécesseur, Pape Saliou Mbaye, avait attribué un lotissement de plus de 700 parcelles, alors que lui était conseiller municipal. À son arrivée à la mairie, Augustin Tine aurait ordonné un lotissement sur ce même site qui avait déjà fait l’objet d’une attribution. 
 
Après ces accusations, le maire Augustin Tine a contacté Seneweb pour donner sa réponse. Selon lui, les faits rapportés par les membres du collectif Sama Terrain ne sont pas conformes à la réalité. Voici sa version des faits. 
 
“En 2014, après  installation du nouveau conseil rural, j’ai mis en place un mécanisme participatif de gestion des terres du domaine national. C’est ainsi que nous avons eu l’honneur de recevoir le collectif des villageois de Kaïré Djender venu solliciter de notre équipe le lotissement.
 
À la suite de cette sollicitation, nous avons entrepris de rencontrer tour à tour et par le biais d’une commission ad hoc, des responsables des villages environnant le site en question, notamment le chef du village de Kaïré Djender, les responsables de Keur Bara Peul, les notables de Touba Samb, afin d’être édifié sur la légitimité de cette requête des populations de Kaïré Djender.
 
Fort heureusement, l’ensemble des personnalités rencontrées ont toutes reconnu l’appartenance des terres en question au village de Kaïré Djender et la nécessité d’accéder à leur demande de lotissement.
 
Fort de cette situation et dans le but de sécuriser ce lotissement, nous avons, en toute légalité, sollicité l’avis et l’accompagnement des services techniques du département qui sont compétents dans ce domaine. Il s’agit du service du cadastre ; du service de l’urbanisme ;du service des Domaines. Ces services ont émis, après étude du dossier, une vis favorable a la réalisation du projet.
 
Conforment à la loi, le conseil municipal à délibérer et le procès-verbal de délibération a été approuvé par l’autorité administrative, représentant de l’État du Sénégal, le sous-préfet de l’arrondissement de Keur Mousseu.
Nous avons procédé à la notification des actes administratifs aux requérants.
 
C’est ensuite que des individus ont commencé à s’agiter en revendiquant un droit de propriété sur le site alors que le lotissement dont ils se prévalent serait dénommé lotissement dénommé  Kër Massamba Guèye 2A.
 
Ils prétendent sans rapporter la moindre preuve que le lotissement Ker Massamba Guèye 2A se trouverait sur le même site que le lotissement Kaire Djender.
Telle est la réalité des faits.  Nous suggérons aux membres du collectif SAMA TERRAIN de mettre en demeure leurs cédants afin qu’ils leur édifier sur l’authenticité des signatures figurant sur leurs actes administratifs.
 
Telle est alors la mise au point qu’il m’a paru important de faire suite au point de presse du collectif SAMA TERRAIN diffusé le lundi sur votre site d’information.
Je vous prie de bien vouloir procéder à sa publication pour un équilibre de l’information.  
 
Le Maire de Fandéne
Dr. Augustin TINE”