google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

La COJER à Sonko : « Cette comédie ne peut pas l’empêcher de répondre de ses actes devant le juge le 30 mars »

Dans un communiqué, que nous publions en intégralité, les jeunes républicains accusent Ousmane Sonko de feindre la gravité de sa maladie.
 
« Après la fuite en avant avec les 3 demandes de report, Sonko veut maintenant prendre la fuite tout court en utilisant comme toujours l’arme de la manipulation. Le premier acte de la comédie du « malade imaginaire » a été assuré par Sonko lui-même. Le deuxième acte a été assuré dans un tweet, par Pape Ale Niang, qui a connu bien la tactique du malade imaginaire pour sortir de prison. 
 
Dans ce tweet, il demande à la communauté internationale d’exiger la restitution du passeport de Sonko pour qu’il aille se soigner à l’étranger. Toujours dans ce deuxième acte et dans un tweet, le député Mamadou Lamine Diallo demande aussi son évacuation à l’étranger. Dans le troisième acte, nous aurons probablement Alioune Tine, Seydi Gassama et Y’en a marre dans le cadre de la division de travail de la manipulation. Le peuple n’est pas dupe face à cette comédie. Après le coup, la maladie imaginaire de Pape Ale Niang, Sonko aurait dû faire preuve de beaucoup plus d’imagination pour donner une chance de reussite à cette nouvelle tentative de se soustraire à la justice. Lors du procès Karim Wade, le juge a fait venir Bibo Bourgi sur une civière. Sonko est loin d’être dans cet état. Cette comédie ne peut pas donc l’empêcher de venir répondre de ses actes devant le juge le 30 mars. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.