google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

” l’Etat a le devoir de protéger les institutions de la République….”, Me Sidiki Kaba

» L’utilisation des cocktails molotov tue, et dans cette situation, l’Etat a le devoir de protéger les institutions de la République, les personnes et leurs biens », tels sont les propos de  Me Sidiki Kaba à l’occasion de sa conférence de presse conjointe avec son collègue Abdou Karim Fofana.

Ce dernier, emboitant le pas au ministre de la justice se veut clair : « L’Etat restera ferme sur tout acte visant à créer des troubles à l’ordre public. Aucun État organisé ne laisse l’anarchie prendre les rues », avant de poursuivre d’un élan flexible : << Le dialogue est un élément important de notre tradition démocratique. C’est dans l’ADN de notre politique>>.

Le porte parole du gouvernement a évoqué le souhait du président Macky Sall d’instaurer une stabilité sociopolitique. Selon lui:<< Cette volonté de dialogue dénote de l’engagement du Président Macky Sall d’œuvrer pour la paix et la cohésion nationale.

<< S’il y a des partis politiques qui refusent de participer au dialogue, c’est parce qu’ils ignorent que le dialogue fait partie de l’ADN de la politique au Sénégal>>.

Plusieurs questions ont été écumées lors de cette rencontre à la primature, notamment la plainte annoncée de l’avocat Juan Branco contre le Sénégal à la CPI. Le tempo est donné pour l’ouverture du dialogue national prévu le 30 Mai prochain. Un dialogue déjà source de division dans l’opposition.