LGBT -Article 18 du code de la presse: And Samm Jikko Yi dénonce une tentative de protection

0

Lors de son face-à-face avec la presse dans la nuit du 31 Décembre, le Président de la République Macky SALL a annoncé la promulgation de la loi portant sur le code de la presse. Une occasion saisie par le collectif And Samb Jikko yi  pour dénoncer l’article 18 de ce code  qui protège la communauté LGBT.

« Le journaliste et le technicien des médias doivent respecter la dignité humaine ; éviter toute allusion, par le texte, l’image et le son, à l’appartenance ethnique ou nationale d’une personne, à sa religion, à son sexe ou à son orientation sexuelle, ainsi qu’à toute maladie ou handicap d’ordre physique ou mental, qui aurait un caractère discriminatoire et/ou stigmatisant », prévoit l’article 18 en son premier alinéa.

Selon le collectif And Samn Jikko yi, la disposition de l’article 18 du code de la presse protège les homosexuels. Toujours d’après le collectif, cette disposition viole la constitution du Sénégal, défie les Sénégalais et bafoue les valeurs morales, culturelles et traditionnelles du Sénégal.

Les camarades de Babacar Mboup ont également ajouté que cette disposition est en contradiction flagrante avec nos valeurs. Et cet acte est un musèlement de la presse sur la protection des LGBT. Pis, il indique que ça rentre aussi en contradiction avec la déclaration du Chef de l’Etat Macky Sall tenue devant la presse sur la question de la légalisation de l’homosexualité.

Pour terminer, And Sam Jikko Yi appelle les Sénégalais et les khalifes généraux à prendre leurs responsabilités sur cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.