google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

Macky Sall à Thiès du 06 au 09 février : “Des moments cruciaux de clarification du jeu politique” selon Édouard Latouffe

 Rapporte Direct28.com ;La visite, à Thiès, du Président Macky Sall, du 06 au 09 février 2023, pour les besoins de la tenue du prochain conseil des ministres décentralisé, sera sans nul doute, à en croire le responsable de l’Alliance Pour la République (APR) dans la commune Thiès-Nord, Edouard Latouffe, des « moments intenses et cruciaux de clarification du jeu politique dans ville aux-deux-gares. Face à la presse, le cadre à la Lonase se veut catégorique : « Le Président Macky Sall se déplacera dans une ville où l’opposition a fini d’arracher le titre foncier des mains inexpertes du Rewmi qui a tenté de rester ad vitam aeternam à la tête des collectivités locales. De grâce, que personne ne lui dise que tout va bien à Thiès. C’est totalement faux ! Le mal est trop profond à Thiès. La frustration a atteint son paroxysme ». Et de poursuivre : « L’Apr, parce que affaiblie et sevrée de responsabilités, est désormais sous la tutelle d’un Rewmi qui se renforce et se prépare à l’exercice du pouvoir ». Face à cette situation, Latouffe pense que « Ce serait un devoir pour le Président Macky Sall de clarifier le débat ». Selon lui, « Les retrouvailles fragilisent plus qu’elles ne renforcent la capacité combative de notre coalition ». Aussi d’alerter : « Thiès est assise sur une bombe. Le feu couve sous la cendre. 2024 n’est pas une simple promenade de santé ».
 
APR-Thiès : L’agneau du sacrifice des retrouvailles «Mburu ak Soow»

 
Le responsable de l’Apr souhaiterait qu’on déroule le tapis rouge au Président Sall au regard des « investissements importants réalisés dans notre pays qui, paradoxalement, semble lui avoir tourné le dos sans qu’il ne le mérite ». Et de le prévenir : « Ceux qui vous ont fait parvenir de fausses informations vous ont politiquement mis à Thiès devant une situation inconfortable. Les retrouvailles n’ont pas produit les résultats escomptés ». Edouard Latouffe s’est voulu plus précis : « On s’est empressé d’exiler le ministre Ndèye Tické Ndiaye Diop et on vous a induit en erreur sur le cas Abdoulaye Dièye aux dernières locales. On s’est empressé d’acheminer vers la guillotine beaucoup de cadres de l’Apr. On a cherché à éliminer le ministre Talla Sylla. Le résultat est que Thiès est entre des mains inexpertes, hostiles à notre coalition ». Sur la situation particulière de la commune Thiès-Nord, le cadre de la majorité présidentielle de remarquer : « Elle est alarmante. Ses cadres sont oubliés dans les décrets de nomination ».