google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

Macky Sall : « Je ne mérite pas cette campagne internationale de diabolisation »

Il y a de la friture sur la ligne entre le Président Macky Sall et la communauté internationale qui s’est farouchement opposé -à renfort de communiqués au vitriol- à sa décision de reporter l’élection présidentielle. Revenant sur cette campagne internationale « nauséabonde », le chef de l’État a exprimé toute sa « peine ».

« Je l‘accueille (les réactions de la communauté internationale, NDLR) avec beaucoup de peine, souligne-t-il répondant à la question de Mouhamadou Diallo de Seneweb. Parce que je ne peux pas comprendre que des partenaires qui sont avec nous et travaillent avec nous sur les mêmes principes et tous les pays peuvent traverser des difficultés… Ils doivent d’abord venir à la source, voir ce qui se passent exactement au lieu de se suffire de commentaires qui condamnent de façon péremptoire et de façon très violente le président de la République du Sénégal », déclare-t-il de manière très critique.

« Cela m’a fait de la peine », insiste le Chef de l’État. Selon lui, « jusqu’à ce moment au Sénégal une seule loi n’a été violée ». « Personne ne peut dire que le président de la République abrogeant le décret n’était pas dans son droit. Pourquoi toute cette levée de boucliers, toute cette campagne de presse qui sont aux antipodes de ma pratique de démocrate », s’interroge-t-il.

« Je ne mérite pas cette campagne internationale et je la dénonce de façon vigoureuse. Parce que moi je suis un homme libre, je n’ai violé aucune règle pour me retrouver dans cette campagne nauséabonde qui est entretenue pour créer la tension et la déstabilisation de mon pays », tempête-t-il avec beaucoup d’amertume.