google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

Maintien des filles à l’école : A Kolda, la francophone met la main à la pâte

Top BannerTop Banner
Travaux domestiques, mariages précoces, forcés, violences en milieu scolaire, grossesses précoces: voilà autant d’obstacles qui bloquent le maintien des filles à l’école surtout dans la région de Kolda où ces pratiques sont récurrentes. Suffisant pour que la francophonie mette la main à la pâte pour combattre ces fléaux. 
 
Une caravane dont le slogan est “Je roule pour plus de filles à l’école” a foulé le sol du Fouladou avec comme objectifs, sensibiliser les acteurs de l’éducation sur l’importance de la scolarisation et du maintien des filles à l’école ; et aussi entre autres, élaborer un plaidoyer en faveur de l’égalité femme/homme. A en croire Konan Kouassy Montrésor, chargé de communication à l’Institut de la francophonie pour l’éducation et la formation, “une femme éduquée, c’est c’est une réduction de la mortalité infantile, c’est une femme qui contribue aux dépenses familiales et autres”. D’ailleurs, plus pratiques dans la sensibilisation, des leçons de vie sont déroulées en termes d’échanges directes entre les élèves et les membres de la caravane devant les enseignants ea l’école élémentaire Moussa Camara dans la commune de Kolda. La stratégie était d’afficher des images sur certains obstacles à leur maintien à l’école. Et là, les élèves observent et discutent pour trouver des solutions à ces problèmes posés. Une stratégie payante qui a touché les 583 filles de cette école. D’ailleurs, Khadidiatou Sow, formatrice et personne ressource de la caravane appelle les enseignants à maintenir le cap de la sensibilisation au profit de ces filles et de la société. Ajoutant que ces barrières doivent être levées.