google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

*Mame Birame Wathie mérite-t-il une réponse des Bouganistes ? (Par Cheikh Omar Dramé )

*Mame Birame Wathie mérite-t-il une réponse des Bouganistes ?

 

Ce journaliste «chroniqueur», qui a récemment initié un malheureux Front pour la défense de la démocratie lors du report de l’élection présidentielle, revient avec ses chroniqueurs infectés d’illégalité et d’immoralité aux anticorps du populisme.

 

Mame Birame Wathie, pourquoi votre appel pour un rassemblement du peuple pour le «Front de la Défense pour la Démocratie» a-t-il été Jazzakalisè par le peuple sénégalais ?

 

Le peuple écoute et prend toujours ce qui l’intéresse. Vos cibles sont les Sénégalais non instruits, qui représentent 54% de la population. La ligne éditoriale du journal *La Tribune*, que vous essayez de racoler à l’image incassable de votre nouvel ouragan politique de l’opposition, est une paresse et une indignité intellectuelle et journalistique maladive. Si *La Tribune* exposait ses unes sur la vie chère et les problèmes du peuple depuis 11 ans à nos jours, Macky Sall et ses sbires crieraient à l’acharnement. *La Tribune* reste intacte dans sa ligne éditoriale et ne subira point «la loi du Var» qui emporte tout sur son passage. Choisissez votre nouveau camp des défenseurs du pouvoir et restez calmes en attendant vos décrets de partage du gâteau.

 

Mame Birame Wathie, tu as créé un Front pour la Défense de la Démocratie et tu parles du silence de Bougane et de sa ligne éditoriale, quelle contradiction!

 

Les plus petits militants de «Geum Sa Bopp», que nous sommes, font de nous de vrais disciples du «Croire en Soi», «Believe Yourself».

 

Acheter une carte membre de «Geum Sa Bopp» ou défendre ce puissant mouvement citoyen n’est pas donné à tous, car c’est marcher doucement, lentement, avec assurance et endurance, à la différence des fronts populistes qui veulent obtenir rapidement et facilement par la manipulation et l’aliénation des esprits faibles.

 

À celui qui t’envoie pour faire parler Bougane Gueye Dany, l’homme dont la vie a une vraie valeur ajoutée sur l’emploi des jeunes Sénégalais, le leader des actions concrètes et des discours constants, ce leader charismatique, digne et généreux, qui a toujours soutenu les demandeurs d’aide et a toujours été au devant de la scène dans tous les combats démocratiques du Sénégal, ne vous répondra point. Vous êtes trop petit pour cette mission. Moi, le cadet de ses sympathisants, en vous répondant, j’ai honte et je vous préviens : «Gaïndé gouy nélaw kéneu douko yé»! Souffrez puisque le silence de Bougane Gueye Dany irrite même vos menus fretins!

 

Seul le travail paie et le culte du travail paiera au prix du mérite! À bon entendeur, salut! Souffrez, circulez, Bougane n’a pas votre temps… il attend son deuxième tour sans effet du yamba. C’est nuisible à la santé .

 

Par Cheikh Omar Dramé

Secrétaire national des jeunes de Gueum Sa Bopp