google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Médina Baye en deuil : Sidi Abdallah Rabbani n’est plus

Ina lilahi wa ina ileyhi Rajioun

Nous regrettons d’informer tout le monde du décès de Sidi Abdallah Rabbani

Sayyid Abdullah Ould Muhammadou Ould al-Rabbani (h.a.) était un majestueux connaisseur d’Allah et un enseignant du noble Coran. Il est né vers 1926 dans la région d’Agl dans la province mauritanienne de Rkiz. Il a mémorisé le Noble Coran entre les mains de son père, Muhammad Al-Rabbani (ra), et a étudié les sciences linguistiques et religieuses avant de se consacrer à l’enseignement du Noble Coran avec son père et son frère Muhammad Mahmud (ra) à Medina Baye dans les années 30 sur ordre du cheikh Ibrahim Niasse.

Pour cette raison, presque tous les enfants de Cheikh Ibrahim Niasse et Saydi Ali Cisse et les autres familles distinguées de Medina Baye ont mémorisé le Coran sous lui.

Son père Muhamamad Al-Rabbani a été amené au cours des premières années du Faydah pour enseigner aux enfants du cheikh Ibrahim Coran et diriger les prières de Tarawih pendant le ramadan, et après sa mort dans les années 1950, le cheikh Ibrahim a ordonné à Abdullah et à son frère Mahmud de prendre le relais. responsabilité, un frère supervisant l’école pendant 6 mois (Rabi Al-Awwal – Ramadan) et l’autre frère pendant 6 mois (Ramadan à Rabi Al-Awwal). Cheikh Ibrahim a écrit des lettres à Abdallah Rabbani et à son frère qui sont conservées à Jawahir Rasail attestant qu’ils font partie du «peuple du Coran qui est le peuple d’Allah et de ses élus (parmi la création)»

Il a rejoint le Fayda Tijani Ibrahimi à un âge précoce, et a reçu le Tariqa et c’est Tarbiya et son Ijazat Taqdim de Shaykh Ibrahim Niasse et se distingue par son rôle de premier plan dans la préservation du patrimoine du Fayda.
Il accompagnait Sayyid Muhammad al-Mishri (r.a.) et était l’un des doyens de son école expérientielle de Marifah; et après la mort d’al-Mishri (ra) et de Sheikh Ibrahim Niasse (ra) en 1975, lui et ses frères ont rejoint Shaykh ould Khayri et sont devenus ses murids (bien que sidi Abdullah Rabbani ait plus de 30 ans son aîné) et a migré avec lui vers Boubacar, Mauritanie (ha). Il a servi Shaykh ould Khayri (h.a.) comme il l’a fait al-Mishri (r.a.), en tant que compagnon et conseiller et a vécu entre Boubacar, en Mauritanie et Medina Baye, au Sénégal, où il possède des maisons et gère des écoles coraniques.

Il est décédé mercredi 6 mai, correspondant au 12 Ramadan

C’est une grande perte pour la Oumma en général et la communauté de Cheikh Ibrahim Niasse en particulier.

(Basé sur la biographie d’Abdallah Rabbani dans la collection de Muhammad Abdallah ould Jayjubi avec des ajouts de Mustafa Briggs)

Source : Fayda Books

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.