google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

Niacoulrab : Décès d’un élève dans une bagarre, à la fin d’un match de football

Le commissariat de Jaxaay a déféré, ce vendredi matin, l’apprenti chauffeur S. Diop pour meurtre. Le garçon âgé de 15 ans avait poignardé l’élève M. A. Ba (16 ans). Le drame survenu à Niacoulrab est lié à une bagarre après un match de football. Seneweb vous livre les éléments de l’enquête.
 
 
Le quartier de Diamaguène Extension, situé à Niacoulrab, a été le théâtre d’un crime de sang. En effet, un match de football y a viré au drame, samedi dernier. A la fin de la partie, S. Diop et M. A. Ba ont eu une altercation avant d’être séparés.
 
Le film de la bagarre mortelle
 
Malgré tout, les belligérants étaient déterminés à solder leurs comptes. C’est ainsi que M. A. Ba est revenu quelques instants plus tard sur les lieux, en possession d’un couteau, pour inviter l’apprenti chauffeur à le suivre. S. Diop, lui aussi armé d’un couteau de cuisine, a refusé de rejoindre son adversaire en décidant de l’attendre de pied ferme. Une nouvelle altercation  s’en est suivie, au cours de laquelle S. Diop a atteint avec son couteau M. A. Ba au niveau de la cage thoracique.
 
Le chef de service du commissariat de Jaxaay sera informé de la bagarre sanglante. Séance tenante, le commissaire Youssoupha Thioub a déployé ses éléments qui étaient en patrouille dans leur secteur pour lutter contre la délinquance.
 
Après son évacuation à l’hôpital Youssou Mbargane Diop de Rufisque, l’élève M. A. Ba a succombé à ses blessures, d’après des sources de Seneweb. Le présumé meurtrier sera interpellé par les policiers de Jaxaay qui l’ont placé en garde à vue le même jour. 
 
 
Interrogé sur procès-verbal, S. Diop a reconnu sans ambages les faits. L’apprenti chauffeur a raconté le film du drame dans les moindres détails.
 
Ce que révèle le rapport médical
 
D’après le certificat médical versé au dossier, le décès de l’élève M. A. Ba est lié à “une plaie thoracique extérieure pénétrante par arme blanche longue, tranchante, pointue ayant sectionné le cartilage chondrocostal des 3e, 4e, 5e côtes droites, perforé le péricarde et l’oreillette droite du cœur avec hémorragie interne et externe profuse”.
 
Au terme de l’enquête, le présumé meurtrier a été présenté ce vendredi matin au procureur de la République.