google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Ousmane Sonko: “Ce sera notre mort ou celle de Macky Sall s’il veut continuer”

Le rendez-vous était donné ce dimanche 22 janvier 2023 à tous les militants du parti Pastef, dans la localité de Keur Massar, cet événement est appelé “méga meeting” par les organisateurs, force est de constater que le public a répondu présent.

La prise de parole de leur leader était très attendue, habillé d’un ensemble kaki avec une casquette, Ousmane Sonko a tenu un discours devant une foule chauffée à bloc et dire tout le mal qu’il pensait du régime de Macky Sall.

Il a également souhaité apporter des précisions sur le fait qu’il a coopéré avec la justice notamment en répondant à toutes ses convocations.

“Si je me suis rendu aux convocations de la justice pour répondre” Dit-il pour évoquer l’affaire qui l’oppose à une jeune fille dénommée Adji Sarr, qui l’accuse de viol et menaces de mort, dans un salon de massage “comprenez-moi bien, ce n’est pas parce que je me suis rendu à Macky Sall” a rassuré M. Sonko.

“Cela veut dire tout simplement que ce sera notre mort ou celle de Macky Sall s’ il veut continuer” Dans ce cas-ci pour évoquer une éventuelle représentation de Macky Sall à l’élection présidentielle qui aura lieu en 2024 au Sénégal.

Candidature de Macky Sall.

Réélu en 2019, le président Macky Sall, l’actuel président de la République qui termine son deuxième mandat en 2024, a durant son premier modifié la Constitution avec un référendum pour parer à toute tentative de quelconque Président de se représenter à un troisième mandat.

Il est important de noter qu’actuellement il y a un débat politique, voir juridique, pour savoir si Macky Sall a le droit de se représenter lors de la prochaine élection présidentielle qui aura lieu en 2024 ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.