google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Palais : l’étrange confession de Aïda Sow Diawara à Macky Sall

Les députés nouvellement élus de Benno Bokk Yakaar étaient samedi dernier au Palais. Ils répondaient à l’invitation du Président Macky Sall, chef de la coalition. Ce dernier a pris leur pouls, en donnant à chacun la parole, avant de leur demander, notamment, de resserrer les rangs pour aborder la 14e législature d’une Assemblée nationale où ils sont certes toujours majoritaires, mais seulement d’une courte tête.

Sur les 82 élus Benno des législatives du 31 juillet dernier, 80 étaient présents à l’audience, d’après les médias. Parmi eux, Aïda Sow Diawara, la présidente du Mouvement des femmes socialistes, qui a reconquis son siège à l’Hémicycle. Lors de son tour de parole, cette dernière a fait une étrange révélation au Président Macky Sall.

D’après Bés Bi-Le Jour, elle aurait confié au chef de l’Etat ainsi qu’à l’assistance que Yewwi Askan Wi a tenté de la démarcher pour grossir ses rangs. Mais, rapporte le journal, l’ex-maire de Golf Sud s’est empressée de donner des gages de fidélité à sa coalition, réaffirmant son ancrage dans Benno.

«Je n’ai rien à faire à Yewwi, a tonné Aïda Sow Diawara lorsqu’elle a été contactée par Bés Bi-Le Jour au sujet de sa confession. Même dans les rêves les plus fous, je ne vais jamais rejoindre ce groupe. Je n’ai rien à faire dans un groupe où il y a Abdoulaye Wade. Je suis et je demeure plus que jamais dans Benno bokk yakaar avec le PS et le Président Macky Sall.»

Bès Bi-Le Jour renseigne que l’annonce de la responsable des femmes socialistes devant Macky Sall a fait grincer des dents du côté du camp présidentiel. D’aucuns y voient une manière pour l’ancien vice-présidente à l’Assemblée nationale de mettre la pression sur le chef de l’Etat afin de conserver ce poste lors de la 14e législature.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.