google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Pape Massata Diack : « La Coupe du Monde au Sénégal pourra injecter entre 3 et 7 milliards de dollars »

L’organisation de la Coupe du monde au Sénégal ? Pape Massata Diack ancien agent marketing de la Fsf, a exploré les avantages et les gains économiques

L’organisation de la Coupe du monde au Sénégal ? C’est une possibilité que le Sénégal pourra envisager dans le futur. Invité de la conférence organisée ce vendredi 11 novembre par l’université africaine des sciences et technologie (EMIA) autour du thème :

« Economie du football : impact économique de la coupe du monde sur le Sénégal», ancien agent marketing de la Fédération sénégalaise de football Pape Massata Diack, a exploré les avantages et les gains économiques que le Mondial pourrait tirer en abritant cet événement planétaire organisé tous les quatre ans. Selon M. Diack, la tenue d’une Coupe du monde au Sénégal reste bien possible et pourrait injecter, avec tout ce qui est dérivé, entre 3 et 7 milliards de dollars

« LE REVE EST PERMIS. UN MONDIAL AU SENEGAL, C’EST BIEN POSSIBLE AU SENEGAL »

« La Coupe du monde est une compétition créée en 1930. Sur les 22 éditions, la plupart étaient en Amérique et en Europe qui sont les piliers de la Fifa . C’est une compétition qui regroupe 32 équipes avec une audience cumulée de télévision. 3 milliards 572 millions pour la Russie lors de la dernière coupe du monde. Il y’a des investissements structurels pour ses fidèles téléspectateurs. Les Etats Unies ont dépensés 500 millions de dollars pour la Coupe du monde en 94, la France (2,3 millions de dollars en 1998) , l’Afrique du sud ( 4,3 milliards de dollars), le Brésil ( 15 milliards de dollars) , la Russie ( 27 milliards de dollars), le Qatar (27 milliards de dollars). Donc le rêve est permis. C’est bien possible au Sénégal » « Cette, compétition peut nous permettre de développer le tourisme parce que durant la Coupe du monde entre 1,5 millions à 2 millions de personnes visitent le pays organisateur. En dehors de cela, il y aura pratiquement des dépenses entre 3700 et 10 milles euros par touriste. Il y’a eu un impact économique calculé pour la Russie en 2018 qui dit qu’une importante somme a été injecté dans l’économie russe durant la période de 2018 . Le tourisme russe a augmenté 65% . En 2014 au Brésil elle a permis de créer 700.000 emploies. Au niveau du marketing sportif c’est 145 milliards de dollars, 40 °/° pour les billets et hospitalités, 30°/° au niveau des droits et medias et 30°/° sponsoring »

« LE TOURISME APPORTERA ENTRE 5 ET 7 MILLIARDS DE FRANC CFA »

« Au Sénégal le premier sponsor du sport c’est l’État. Le gouvernement avait dépensé entre 2015 et 2022, 25 milliards de dollars entre les CAN 2015, 2017 , 2019 et la coupe du monde Russie . C’est un investissement qui n’est pas vain parce qu’on est champion d’Afrique. Les jeunes peuvent, par le sport, connaitre une promotion. Car c’est un métier avec plusieurs branches comme le stadier, l’agent marketing , le journaliste sportif et autres. Une des premières actions que la Coupe du monde peut faire, c’est de convaincre le supporter. Je mets l’accent sur la polémique qui a eu récemment sur le maillot des Lions entre la Fédération et les supporters. Le maillot est le seul lien affectif entre le supporter et l’équipe. La Coupe du monde au Sénégal va injecter avec tout ce qui est dérivé entre 3 et 7 milliards de dollars. Avec le nom du Sénégal qui brille partout le tourisme apportera entre 5 et 7 milliards de franc Cfa de dépense juste pour les supporter, la diaspora.»

« UNE ECONOMIE AUTOUR DU FOOTBALL LOCAL »

En dessus des avantages que peut apporter la coupe du monde au niveau du tourisme, c’est aussi une opportunité aux niveaux des clubs, des sponsors sénégalais et pour une large visibilité au niveau des clubs. Ca permettra de vendre les joueurs. C’est l’exemple de Diambars qui avait vendu 43 joueurs dans les clubs européens. Donc on peut dire ça crée une économie autour du football local , sa valorise aussi les instituts de formation . Au niveau du sponsoring sa sera l’évènement parfait pour les entreprises comme les compagnies de téléphonie de vendre leur carte d’abonnement. D même que les vendeurs de télevision. Parce que tout le monde voudras suivre le match à temps

 SI LE SENEGAL GAGNE LA COUPE DU MONDE….

« Si le Sénégal gagne cette coupe du monde, on va récolter 42 millions de dollars. Ce qui équivaut au budget du ministre de sport. En subvention de la FIFA, aller au 1er tour nous permet d’avoir presque 7 milliards de franc Cfa. L’Etat a dépensé 8 milliards. Au delà du 1er tour on peut récolter 11 milliards de franc Cfa avant de toucher un mot dans le projet du Stade Demba Diop. En terme du projet de développement du stade Demba Diop reprise par la FSF et financé par la FIFA, des retombés directs vont vers la Fédération. La FSF doit mutualiser ces droits devant la ligue pro ( Lsfp ) .

 « LA COUPE DU MONDE VA AMELIORER LA VALEUR MARCHANDE DES JOUEURS»

Pour les joueurs, la Coupe du monde va améliorer leur valeur marchande. Donc, un joueur qui devait coûter 500 000 euros, avec la participation. Le Sénégal est aujourd’hui numéro 1 en terme de joueurs évoluant en club étranger avec 590 joueurs. Il est au-dessous du Bresil qui a 394 joueurs. C’est un foot d’excellence apprécié à sa juste valeur.

«LE FOOTBALL EST UNE INDUSTRIE QUI FAIT 290 MILLIONS DE DOLLARS PAR AN DANS LE MONDE »

« Le football répond à tous les critères d’enthousiasme, de passion, d’affiliation dans tous pays du monde . Le football est une industrie qui fait 290 millions de dollars par an. Mais aujourd’hui si on prend tous les composants du football, les joueurs, les clubs , les médias, les sponsors, cela fait 680 milliards de dollars de dépense . Donc, c’est costaud comme industrie . C’est aussi un outil de cohésion social , un instant de compétition, de promotion, de l’excellence , une plateforme d’éducation et de mobilisation. Il faut aussi comprendre que le football a un enjeu politique. Le Qatar a gagné contre les USA, l’Australie , la Corée du sud , et le Japon ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.