google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Polémique sur le carburant : Seydi Gassama plaide la cause des « petits poucets nationaux »

Le directeur exécutif d’Amnesty Sénégal s’est fendu d’un tweet, mercredi, pour défendre la cause des distributeurs nationaux de carburant. Selon Seydi Gassama, l’Etat du Sénégal devrait donner ses marchés de carburant exclusivement à Edk Oil et Cie.

 

Le droit-de-l’hommiste milite pour la préférence nationale. « LÉtat du Sénégal devrait donner ses marchés de carburant, exclusivement, aux petits poucets nationaux : EDK Oil, Elton, Touba Oil, Star Oil, etc. Total« , a notamment tweeté Seydi Gassama indiquant Shell et toutes les multinationales du secteur des hydrocarbures ont pu devenir des géants grâce au soutien de leurs Etats.

 

Soutien de pays étrangers

 

Dans un tweet suivant, il renchérit, verbatim : « Aujourd’hui encore, outre leurs atouts financiers et techniques, toutes ces multinationales bénéficient du soutien de leurs États dans la compétition qui fait rage dans le secteur« .

 

Une problématique sur toutes les lèvres

 

Ce débat sur le marché du carburant a été soulevé, une nouvelle fois, par Guy Marius Sagna. Dans un récent post, le député nouvellement élu a annoncé avoir refusé de prendre ses 500 litres de carburant pourvu que les 400 devraient provenir des multinationales et seuls 100, « des petits poucets nationaux ». Une posture qui fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.