google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Procès Benjamin Mendy : « Vous étiez un danger pour les femmes, n’est-ce pas ? », lance le Procureur

Le champion du monde de football Benjamin Mendy a démenti être un « danger pour les femmes » durant le procès où il est accusé de sept viols, mais a semblé regretter un mode de vie « fou », comme « un train lancé à toute vitesse ».

Interrogé par le procureur sur les fêtes organisées à son domicile ou dans un appartement loué à Manchester malgré les restrictions liées à la pandémie de Covid-19, Mendy a répondu : « À l’époque, je faisais seulement la fête. Je ne pensais pas clairement ». « Vous étiez un danger pour les femmes, n’est-ce pas ? », a insisté le procureur. « Non, jamais », a répondu le joueur, qui assure n’avoir eu que des rapports sexuels consentis.

«J’étais fou. Je prenais des risques. Les fêtes, les règles du Covid… C’était comme un train lancé à toute vitesse et qui roulait sans s’arrêter jusqu’à ce que j’aille en prison, où j’ai été pour la première fois seul, et où j’ai pu penser à tout ça pour la première fois », a tenté d’expliquer le Français.

Benjamin Mendy a passé plus de quatre mois, d’août 2021 à janvier 2022, en détention provisoire. Libéré début janvier, il avait été placé sous contrôle judiciaire dans l’attente de son procès. Il est jugé au côté d’un autre homme, Louis Saha Matturie – sans rapport avec l’ancien footballeur Louis Saha -, poursuivi de son côté pour six viols et trois agressions sexuelles. Il a également plaidé non coupable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.