google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

Robert Bourgi : “Macky Sall m’a dit : “Grand frère, peux-tu dire à Sarkozy qu’il me manque … “

Invité d’emedia, l’avocat et conseiller politique franco-libanais, Robert Bourgi, a fait une révélation sur l’ex-président sénégalais Macky Sall.

 
Selon lui, le patron de l’APR, dès son arrivée au pouvoir en 2012, à chercher à réunir 150 millions d’euros (98 milliards F CFA) auprès de Nicolas Sarkozy pour payer des salaires. “Quand Macky Sall a été élu à son premier mandat, le président Sarkozy m’avait envoyé, comme ami, pour aller le féliciter, lequel m’avait reçu chez lui. Il n’avait pas prêté serment et Macky Sall m’avait dit : ‘Grand frère, est-ce que tu peux dire à Nicolas (Sarkozy) qu’il me manque plus de 150 millions d’euros pour assurer la fin du mois ?’ Je lui ai dit : ‘Président, il n’y a pas de problème'”, a d’abord raconté Robert Bourgi qui a précisé n’avoir jamais raconté cette histoire.
 
Cette demande de Macky Sall ne tombera pas dans l’oreille d’un sourd, car Nicolas Sarkozy va rapidement le satisfaire, selon Bourgi. “Je suis rentré à Paris le soir, j’en ai fait part au président Sarkozy, lequel, dans les 48 heures, avait mis à la disposition de l’État du Sénégal, donc de Macky Sall, 180 millions d’euros (soit 118 milliards F CFA). Ce qui a valu à Macky Sall sa première visite en France”, a ajouté Robert Bourgi.