google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

Sénégal : Plus de 100 000 enfants mendiants dénombrés par Amnesty International

Le chiffre est alarmant. Présentant le rapport d’Amnesty International/Sénégal, Seydi Gassama a affirmé que plus de 100 000 enfants talibés traînent dans les rues du Sénégal, “mendiant matin et soir”. Un fait qui est, selon lui, une atteinte grave aux droits des enfants.
 
Le directeur exécutif d’Amnesty International/Sénégal dénonce le retard noté dans l’adoption du projet de Code de l’enfant et celui de la loi sur le statut des daaras. D’après lui, “ceux qui s’opposent à ces textes sont les maîtres coraniques qui ne sont pas qualifiés et qui ont peur de perdre leur statut de maître coranique”. 
 
D’après le rapport d’Amnesty, “le secteur de la protection de l’enfance a continué de pâtir d’un financement insuffisant, ce qui s’est traduit par un manque de protection des enfants talibés qui subissaient des violations de leurs droits fondamentaux, notamment de leur droit à la vie, à la survie et au développement ainsi que de leur droit de ne pas subir quelque forme que ce soit de violence physique ou mentale”. 
 
Parmi ces violences, Seydi Gassama évoque le cas de jeunes filles violées dans une ville religieuse ici au Sénégal. À ce propos, il a informé que la procédure judiciaire suit son cours et que les familles sont engagées afin que justice soit faite. 
 
Pour une réforme du secteur de l’enseignement coranique, Seydi Gassama invite le président de République Bassirou Diomaye Faye “à aller vers les khalifes généraux, leur expliquer le texte afin de les rassurer”.