google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualités au Sénégal

PUBLICITE

Suppression de la 3e tranche du Woyofal : Ce qu’il faut comprendre de ce réajustement

L’annonce a été d’abord faite, le week-end dernier, par le ministre du Pétrole et des Énergies, Antoine Félix Abdoulaye Diome à l’Assemblée nationale, à l’occasion de l’examen du budget alloué à son département : la troisième tranche du Woyofal sera supprimée « avec effet immédiat ». La nouvelle avait été accueillie avec joie par certains consommateurs, même si beaucoup ignorent encore les modalités pratiques.
 
Le directeur général de la Senelec a apporté quelques éclairages. Sur la RTS, Papa Mademba Bitèye annonce ainsi la mise au point d’une nouvelle grille tarifaire. « Senelec a élaboré une nouvelle grille qui correspond à cette décision et l’a soumise au régulateur [la Commission de régulation du secteur de l’énergie, Crse] pour validation. Maintenant, nous attendons sa décision. Et à partir de ce moment, nous allons l’appliquer », explique M. Bitèye. 
Il espère que cette décision pourrait être « applicable et effective à partir du 1er décembre ». Le DG de la Senelec justifie la suppression de la troisième tranche par le souci de soulager les unités productives (les boulangeries, menuisiers, tailleurs, commerces…) qui utilisent le Woyofal.
 
Du côté de la cellule de communication de la Senelec, l’on explique que cette suppression de la troisième tranche vient soulager les usagers de l’électricité, en ce sens qu’elle permet aux clients domestiques dont la consommation est supérieure à 250 kilowattheures (kWh) de rester dans le tarif de la deuxième tranche qui est de 136 F CFA au lieu de 149 F CFA, soit un gain de plus de 13 F CFA sur chaque kWh. Autrement dit, les clients qui consomment jusqu’à la 3e tranche paieront cette énergie au coût de la 2e tranche. 
 
« Donc, tous les clients domestiques et professionnels paieront leur consommation de la 3e tranche au prix de la 2e tranche. Tel est le principal avantage pour les clients de cette tranche », précise la source contactée par le site d’informations du “Soleil”. Et vu le nombre de clients concernés (1 672 852 clients utilisent le Woyofal à fin octobre 2023), « c’est une importante somme d’argent que le gouvernement va devoir encore supporter pour le consommateur. Ceci, en plus de la subvention déjà faite pour la tranche sociale », estime la Senelec sans avancer un montant précis.
 
À noter que la 1re tranche va de 0 à 150 kWh ; la 2e de 151 à 250 kWh et la 3e tranche, au-delà des 250 kWh. Toutefois, le client situé dans la catégorie Domestique petite puissance (Dpp) peut atteindre la troisième tranche à partir de 250 kWh. Celui de la catégorie Domestique moyenne puissance (Dmp) au-delà de 300 kWh, mais pour les clients professionnels, la troisième tranche commence à partir de 500 kWh, qu’ils soient en petite ou moyenne puissance.