google-site-verification=dvlYsrn1U0QSqfKNWyXEmQl7Z0AnZiPl7OxeFBedUPg
l'actualité d'ici et d'ailleurs

PUBLICITE

Tentative d’assassinat sur une étudiante de l’Ucad : S. Fall risque 10 ans de réclusion criminelle

Hier, Socé Fall a été jugé pour  tentative d’assassinat sur une étudiante de l’Ucad qu’il a fortuitement rencontrée à la cité Claudel. En détention provisoire depuis plus de deux ans, il risque 10 ans de réclusion criminelle.

 Coup du destin ou acte prémédité ?  En tout cas, la demoiselle Binta Diallo n’oubliera jamais Socé Fall, le bourreau qui a failli lui ôter la vie. Après sa sortie de l’hôpital, Binta Diallo a expliqué aux enquêteurs les faits qui l’ont plongée dans cet état, renseigne “Direct28.com “.
 
Dans sa déposition, elle avait confié qu’au mois de septembre 2020, elle avait quitté la cité Claudel de l’Ucad pour accompagner une  copine qui rentrait à Keur Massar.  Sur le chemin du retour, elle a fortuitement rencontré son bourreau. Sans raison, ce dernier l’a furtivement bousculée. À l’en croire, elle a atterri sur l’aile d’un taxi pour finir sa chute sur la chaussée. Chute qui lui a valu une fracture à la tête et du tibia. Elle a complètement perdu l’odorat, depuis cette affaire.
 
Devant la Chambre criminelle du tribunal de grande instance de Dakar, S. Fall prétend être sujet à des troubles  psychiques  et déclare avoir agi sans le faire exprès. «J’ai une défaillance psychologique, mais je n’ai pas de documents médicaux qui le prouvent. J’ai subi un traitement en psychiatrie à l’hôpital Fann», révèle-t-il.
 
Cependant, le procureur lui a rappelé que lorsqu’il a rencontré Binta Diallo, il lui a demandé de revenir sur les propos qu’elle avait tenus sur son marabout Serigne Touba. C’est suite à cela qu’il l’a violemment projetée sur la route. 
 
Témoin des faits, le taximan Abdou explique que Binta Diallo a été projetée sur l’une des ailes de son véhicule, alors qu’il roulait en 4e vitesse. «C’est après avoir entendu le bruit que je suis sorti de mon véhicule pour m’enquérir de la situation. Il avait tenté de fuir, mais il a été arrêté», précise-t-il.
 
Après des heures d’audition, le procureur a requis 10 ans de réclusion criminelle contre lui. Sans surprise, tout comme son client, l’avocat de la défense a évoqué un «discernement défaillant». Ainsi, le présumé coupable devrait attendre le 19 février prochain pour le délibéré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.